Pour le second labo libre de la Maison pour la danse, c’est au tour de Marie-Chantale Béland et Audrée Foucher accompagnées de leur équipe de collaborateurs de s’installer dans notre studio A. Du 8 au 19 avril prochain, elles poursuivront leur travail de recherche-création autour du projet, Tu me colles à la peau.

Le projet  

La redécouverte d’un habit de neige “one piece” appartenant à la mère de Marie-Chantale , est le point de départ du projet Tu me colles à la peau. Cette trouvaille familiale va être un vrai déclic pour Marie Chantale Béland. Elle ose pour la toute première fois envisager la création chorégraphique. Sa rencontre avec l’interprète Audrée Foucher va lui permettre de concrétiser son projet.

Abordant les thématiques de la transformation, de l’épuisement et des mémoires que portent notre être en constante évolution, Tu me colles à la peau est teinté par les transitions inconfortables que nous pouvons vivre entre chacune des saisons bouleversant ainsi notre cycle intérieur.

Le labo libre de la Maison pour la danse s’est ainsi présenté comme l’opportunité  pour les apprenties chorégraphes d’approfondir leur projet entamé depuis un an maintenant. Pour elles, c’est l’occasion d’affirmer leur envie de créer: “Nous voulons diriger une équipe, se  donner le droit d’essayer, de se tromper, de nous questionner et d’apprendre à penser une chorégraphie pour la scène.

Ces deux semaines de labos seront l’occasion de développer “l’univers gestuel, sonore et scénographique à l’aide d’une équipe de créateurs-concepteurs”.  

Entourée d’une conseillère artistique, Valérie Pitre (Nelly Paquentin en remplacement), d’un éclairagiste David B. Ricard, d’une scénographe, Laurie Carrier, et d’un musicien, Roger Cournoyer, elles désirent collaborer “dans un esprit de partage d’idées et d’expertises (…) dans la curiosité et le désir de travailler tous ensemble.

Marie-Chantale Béland

Marie-Chantale Béland // Photo : Maison pour la danse

Dès la fin de ses études à L’École de danse de Québec, Marie-Chantale intègre l’équipe d’entremetteurs de Nous Sommes L’été pour la première édition de Québec en 2016. C’est alors qu’elle prend un plaisir fou à rassembler les différents talents et les voir se concrétiser.

Elle agit à titre d’apprenti pour la chorégraphe Geneviève Duong dans le projet Les mille grues et Ne me vois-tu pas ? (2016). Depuis, elle intègre plusieurs projets en tant qu’interprète tel que Sorcières, oeuvre multidisciplinaire intégrant danse, théâtre et hypnose,  KOÏ de Claudia Chan TAK (2017), Osez! 2017 et 2018, grand projet rassembleur de Karine Ledoyen. En 2018, elle découvre la méthode d’improvisation Action Theater™ et poursuit plusieurs formations auprès de Sarah Bild et Ruth Zaporah.

Son intérêt pour la création se manifeste suite à son passage à la Petite scène où elle présenta son premier solo intitulé Souvenir de mariage (2017). Depuis 2018, elle entame un processus de co-création avec Audrée Foucher et co-fonde le collectif Corps Célestes, deux plateformes pour approfondir et explorer ses élans créatifs.

Audrée Foucher

Audrée Foucher // Photo : Maison pour la danse

Audrée Foucher complète L’École de danse de Québec en 2017. Dans la dernière année, on a pu la voir dans Osez! 2017 et 2018, un projet soutenu par de Karine Ledoyen, dans Ok pis après? dirigé par Étienne Lambert ainsi que dans un tableau chorégraphié par Harold Rhéaume dans le Défilé du Carnaval de Québec.

Elle co-fonde le collectif Corps Célestes avec deux autres artistes de Québec. De plus, elle collabore avec Marie-Chantale Béland sur plusieurs projets à titre d’interprète-créatrice dont Tu me colles à la peau sur lequel elles travaillent depuis un an déjà.

Audrée porte un intérêt marqué pour les pratiques somatiques et énergétiques. Celles-ci se retrouvent au cœur de son entraînement et de sa démarche artistique. D’ailleurs, ​elle prend part à des formations avec Benoît Lachambre, Keith Henness​y, Diego Piñón,  Mariko Tanabé etc. Audrée y découvre tout un potentiel expressif lui permettant d’explorer différents états de corps tout en raffinant sa qualité de présence à soi et aux autres. Ces expériences l’amènent à se questionner sur son identité face à sa relation aux autres et à son environnement. Elle se laisse porter par son intuition et sa sensibilité pour déployer son être créatif!

Les labos

En 2019, la Maison pour la danse lance ses premiers labos dédiés aux artistes professionnels de la danse. 4 formules de labos ont été élaborées afin de répondre aux nouveaux enjeux de création et de recherche des artistes en danse :

  • Labo libre : pour favoriser la recherche et l’interdisciplinarité – Du 18 au 29 mars 2019
  • Labo libre : pour favoriser la recherche et l’interdisciplinarité – Du 8 au 19 avril 2019
  • Labo mentor : pour un artiste qui souhaite être accompagné par un mentor afin de développer sa démarche de créateur – Du 29 avril au 10 mai 2019
  • Labo libre simultané : pour favoriser la recherche chorégraphique et les échanges – Du 10 au 14 juin 2019

Pour en savoir plus sur nos labos

Sortie de labo

Jeudi 18 avril 2019 à 17h15 dans le studio A. Présentation d’un extrait de Tu me colles à la peau (environ 30-40 min) suivi d’une discussion avec les artistes.


Catégories // //