Jeudi le 18 janvier, le jury de Marquer la danse s’est réuni dans la salle de conférence de la Maison pour la danse afin de choisir les trois finalistes de l’édition 2017-2018. Le jury de Marquer la danse est composé cette année de Josiane Bernier, chorégraphe et interprète en danse contemporaine, de Amélie Gagnon, chorégraphe et interprète en danse contemporaine et de Caroline Simonis, co-directrice générale de la compagnie Le fils d’Adrien danse.

Les trois élèves qui se sont démarqués lors du concours d’écriture chorégraphique participeront à la fin de semaine de réécriture. Celle-ci se tiendra les 17 et 18 mars prochains dans les studios de la Maison pour la danse de Québec avec le mentor Harold Rhéaume et les interprètes professionnels: Étienne Lambert,Valérie Pitre et Vincent-Nicolas Provencher.

Marquer la danse 2017-2018: les trois finalistes

Corinne Brousseau-Hardy, en secondaire 5 au collège de Champigny de Québec avec À corps perdu.

Léa Richard-Cormier, en secondaire 4 de L’École de danse de Québec avec Binaire.

Sallia Zang, en secondaire 5 du collège Jean-Eudes de Montréal avec Dissimulation de soi.

Le dimanche 18 mars, en après-midi, le travail réalisé pendant la fin de semaine sera présenté aux parents, amis.

Merci à tous les participants du concours de partager toujours plus intensément la passion de la danse.

Marquer la danse est un concours d’écriture chorégraphique destiné aux adolescents, imaginé par Caroline Paré, coproduit par la Maison pour la danse et Le fils d’Adrien danse.


Catégories //


Mots-clés