Le fils d’Adrien danse s’implique de façon marquée dans sa discipline et dans son milieu.

La compagnie favorise l’essor de nouveaux talents en générant une multitude de projets artistiques et en intervenant dans la création pour les écoles de formation professionnelle en danse. Mais surtout, l’ampleur et le rayonnement des productions du Fils d’Adrien permettent de soutenir de manière directe les interprètes de la capitale.

Outre les créations originales de la compagnie, Harold Rhéaume collabore à maints projets d’envergures dans plusieurs sphères artistiques différentes (théâtre, opéra, cirque, etc). 

Harold Rhéaume est président du Regroupement québécois de la danse depuis 2014.


Qu’est-ce que cela signifie pour vous d’être résident à la Maison pour la danse?

Être résident à la Maison pour la danse pour moi et pour ma compagnie Le fils d’Adrien danse signifie qu’une grande étape dans le développement de la danse à Québec a été franchie. Avoir un lieu dédié à la danse contemporaine à Québec marque une page importante dans l’histoire de la danse et je suis très fier de pouvoir y prendre part, ayant toujours eu à coeur sa croissance et son évolution. En plus d’être doté d’équipements modernes et adaptés à la pratique de la danse, ce nouveau lieu permettra la réalisation de nombreux projets structurants pour notre milieu. La Maison pour la danse : un lieu de «tous les possibles».