Le tout premier labo de la Maison pour la danse aura lieu du 18 au 29 mars prochain. Les interprètes et créatrices Nelly Paquentin et Ariane Voineau investiront pendant deux semaines notre studio D. Ce labo libre donnera l’opportunité aux deux artistes de créer ensemble un tout nouveau projet intitulé : L’autre, elles et moi.

Le projet

Avec L’autre, elles et moi, Nelly Paquentin et Ariane Voineau comptent profiter de ces deux semaines de recherche pour « explorer les possibilités qu’offrent les changements de niveaux sur les corps. L’idée est de générer des prises de risque et provoquer l’adaptabilité de soi et de l’autre ».

Par le biais de ce labo, elles entendent « créer un langage (…) ; de prendre la posture de l’autre, d’en adopter le dialecte verbal ou physique et de prendre le temps d’enregistrer les nouvelles informations qui se présentent. Comment s’approprier le mouvement de l’autre, aller au-delà de sa propre interprétation et d’en transformer l’intention ? »

C’est par la danse, mais aussi par l’écriture que les deux artistes souhaitent avancer dans leur processus de création ; “Nous écrirons physiquement et textuellement les différentes suites de scénarios possibles pour chaque jour suivant. (…) Ce sera une manière de nous amener dans une continuité que nous n’aurions pas imaginée d’emblée.

Le fait de puiser leur inspiration dans une trame écrite et d’avoir envie d’être “déstabilisées” les a poussés à faire appel au metteur en scène, Olivier Arteau. Son regard extérieur et sa présence ponctuelle au cours de la deuxième semaine de labo, permettra de les sortir de leur zone de confort.

Nelly Paquentin

Portrait Nelly Paquentin
Nelly Paquentin // Photo : Maison pour la danse

Originaire de France, Nelly aime se considérer comme un végétal aux capacités de transplantation multiples. Elle gradue de l’École de danse de Québec en 2018, bien qu’elle ai au préalable, suivi une formation en danse contemporaine au Conservatoire Régional de Nantes tout en effectuant sa Licence 1 en Histoire de l’art et Archéologie.

Par le biais de l’état performatif , elle aime flirter avec l’épuisement et l’inconfortable tout en cherchant à transfigurer la vulnérabilité qui en émerge. Sensible aux mouvements protéiformes, elle aime bousculer les notions d’état de corps et de présence, tout en se jouant des frontières de l’absurde. Son intérêt marqué pour les arts visuels et vivants ainsi que tout ce qui touche à la lumière, influence avec acuité son rapport sensible à l’espace.


En février 2019, elle présente et interprète sa première création Under, à titre professionnel, produit par L’Insoutenable et diffusée par JokerJoker.

Ariane Voineau

Portrait Ariane Voineau
Ariane Voineau // Photo : Maison pour la danse

Originaire de Bretagne, Ariane a reçu une formation aux Conservatoires Nationaux de Nantes et d’Angers puis au Ballet Junior de Genève. Arrivée en 2008 et depuis résidente permanente engagée au sein de communauté, elle travaille auprès de chorégraphes établis et avec des artistes de la relève en danse et dans des projets multidisciplinaires. (Harold Rhéaume, Karine Ledoyen, Olivier Normand, Cirque du Soleil évènements, Daniel Bélanger, Gabriel Cloutier Tremblay / Léa Aubin / Kill ta peur , Samuel Corbeil..).

Elle initie également des projets de créations en collaboration avec des artistes de Québec et de Montréal (Fabien Piché, Anne Thériault…). Elle créer une pièce destinée à la petite enfance « Sous la feuille » (présenté en 2019 à Montréal et à Québec) et a co-réalisé deux courts-métrages de danse.

Elle a également un collectif multidisciplinaire, dont leur dernière création « Ondes » a été présentée au Mois Multi en 2018. Une version en réalité virtuelle a été réalisée avec Altkey pour l’édition 2019 du Mois Multi.

Curieuse de découvrir de nouvelles pratiques, Ariane se perfectionne tout au long de l’année ici et à l’extérieur (Amsterdam, Paris, Banff…). Ayant à coeur le développement personnel de l’artiste, elle est co-directrice artistique de la programmation de L’Artère, développement et perfectionnement en danse contemporaine (Québec).

Les labos

En 2019, la Maison pour la danse lance ses premiers labos dédiés aux artistes professionnels de la danse. 4 formules de labos ont été élaborées afin de répondre aux nouveaux enjeux de création et de recherche des artistes en danse :

  • Labo libre : pour favoriser la recherche et l’interdisciplinarité – Du 18 au 29 mars 2019
  • Labo libre : pour favoriser la recherche et l’interdisciplinarité – Du 8 au 19 avril 2019
  • Labo mentor : pour un artiste qui souhaite être accompagné par un mentor afin de développer sa démarche de créateur – Du 29 avril au 10 mai 2019
  • Labo libre simultané : pour favoriser la recherche chorégraphique et les échanges – Du 10 au 14 juin 2019

Pour en savoir plus sur nos labos

Sortie de labo

Vendredi 29 mars 2019 de 15h à 17h (évènement à venir)


Catégories //