DESCRIPTIF DU COURS

Dansons Corps est un moment pour prendre conscience, pour sentir, pour créer, pour s’exprimer, pour lâcher-prise, pour s’énergiser, pour se détendre, pour jouer et pour danser.

Par la danse et l’expression corporelle, les ateliers amènent une expérience de bien-être et de développement personnel. Cette approche est basée sur la danse-thérapie et certaines danses contemporaine et traditionnelle. Plusieurs thèmes liés aux dimensions artistiques et sociales sont abordés à chaque séance.

Ils visent tous les adultes intéressés à explorer et à improviser des mouvements dansés pour la découverte de soi et des autres.

*Les ateliers sont ouverts à ceux qui ont et qui n’ont pas d’expérience en danse.
*Des musiciens seront parfois invités à accompagner les séances.
*Il est possible de venir à la carte.

FORMATRICE

Angélique Amyot


Niveau : tous les niveaux

Session d’hiver : du 9 janvier au 19 mars 2020

*Prenez note qu’il n’y aura pas d’atelier le 30 janvier.

10 ateliers

Durée : 1h30

Horaires : les jeudis de 18h15 à 19h45 

Lieu : Studio E (dernier étage)


TARIF

160$/Session
20$/Atelier.
*Un minimum de 6 personnes est requis pour démarrer la session. Le groupe comprend maximum 12 personnes.

L’inscription aux ateliers est obligatoire.

Modalités de paiement : virement Interac

S.V.P. envoyez un courriel avec vos coordonnées et votre virement à: angelique.amyot@hotmail.com
Question secrète: Comment s’appellent les ateliers?
Réponse: dansonscorps

*Si vous n’utilisez pas le virement Interac, communiquez avec Angélique pour une alternative.


INSCRIPTION

Site web : www.angeliqueamyot.com

Courriel : angelique.amyot@hotmail.com

418 208 5177

Page Facebook

INFORMATIONS PRATIQUES

Maison pour la danse de Québec (MPLD)
336, rue du Roi
Québec (Québec), G1K 2W5

Des stationnements gratuits dans les rues autour de la Maison pour la danse sont disponibles à partir de 17h.
Il y a un stationnement sous-terrain sur le boulevard Charest, à côté du Benjo, au coût de 3$ pour 4 heures.
Plusieurs arrêts d’autobus entourent la MPLD, dont celui à la bibliothèque Gabrielle-Roy.