Lancement du programme

La Maison pour la danse et Le fils d’Adrien danse invitent les chorégraphes émergent·e·s à déposer leur candidature pour leur tout nouveau programme de mentorat.

Le fils d’Adrien danse et la Maison pour la danse sont heureux d’annoncer la sélection de Marie-Chantale Béland à leur tout nouveau programme de mentorat dédié aux chorégraphes émergent·e·s. Cette nouvelle initiative vise à accompagner un·e chorégraphe émergent·e afin qu’il·elle puisse développer sa signature chorégraphique.

Le fils d’Adrien danse et la Maison pour la danse ont conçu le programme pour soutenir la relève sur la durée. Ils ont l’intention de déployer ce dernier sur trois ans afin de toucher aux divers aspects de la création : processus de création, collaborations et production, et diffusion.

Lors de cette première année du programme, le mentor Harold Rhéaume plongera avec Marie-Chantale Béland dans la méthodologie en évaluant de manière critique son parcours et ses expériences chorégraphiques afin de lui offrir un accompagnement adapté à ses besoins dans le but de réaliser ses objectifs à moyen et à long terme.

Marie-Chantale débutera ses échanges avec Harold Rhéaume dès le mois de mars 2022. Des fragments de ces instants en studio seront révélés tout au long du processus.


À propos de Marie-Chantale Béland

Artiste en danse, Marie-Chantale Béland œuvre comme interprète depuis 2016. Sa première pièce chorégraphique, Souvenir de Mariage, a été présentée à La petite scène à Québec en 2017. Depuis, elle poursuit sa démarche chorégraphique, en 2020 et 2021, avec le projet À toutes les dames qui portent un jupon, inspiré d’archives personnelles ayant appartenu à sa mère.

Sa démarche dénote une fascination pour l’expressivité des yeux et des mains. Elle se questionne sur comment, par la danse, magnifier le geste quotidien et le rendre communicable, comment mettre en scène des moments intimes en les transformant hors de leurs contextes initiaux. Son travail est légèrement teinté d’humour et explore une tension palpable entre retenue et abandon du geste dansé.

Le programme en bref

En 2021-2022 :
• 80 heures de mentorat avec Harold Rhéaume
• 60 heures de studio
• Cachet de 6 000 $ pour le·la chorégraphe (incluant le cachet des interprètes);
• Une sortie de labo permettant de partager le fruit de la recherche au public (formule à déterminer).

En 2022-2023 :
• 2 semaines de labo avec compensation financière et mentorat par Harold;
• Un accompagnement sur le plan des communications et du développement de projet.

Le programme de mentorat est rendu possible grâce au Fonds d’aide au développement du milieu de Desjardins