Un parcours extérieur offert par des organismes en arts vivants de Québec

Du 18 décembre au 18 janvier, la population de Québec pourra profiter d’une marche citadine enrichie d’une offre culturelle, et ce, dans le respect des mesures sanitaires. Une première collaboration est née entre la Maison pour la danse, La Bordée, Recto-Verso, Le Diamant, la Maison de la littérature, le Grand Théâtre de Québec et l’Orchestre symphonique de Québec, donnant vie au projet Sans murs ni billets.

Comme le public ne peut profiter des lieux de diffusions pour l’instant, c’est l’art qui se pointera sur leur chemin! Ensemble, des organismes en arts vivants ont mis sur pied un parcours extérieur, ponctué de 6 arrêts, organisé dans le but de stimuler les sorties et activités culturelles. À l’extérieur de leurs murs, sans billets, les marcheurs découvriront ou revisiteront des lieux culturels rehaussés tantôt d’expositions multidisciplinaires, tantôt d’œuvres audio et visuelles.

Consulter la carte interactive


Les 6 œuvres à découvrir


Maison pour la danse

336, rue du Roi

Les danseuses du boulevard St-Matisse

La Maison pour la danse investit pour la toute première fois son imposante fenestration avec deux toiles grand format créées sur mesure par le peintre et muraliste de Québec Phelipe Soldevila. Dans son travail, Soldevila enchevêtre des mosaïques de paysages dans des compositions mouvementées et vibrantes. Pour Les danseuses du boulevard St-Matisse 1 & 2, le peintre s’est laissé inspiré par les courbes des célèbres danseuses du tableau La Danza de Henri Matisse. Saurez-vous en reconnaître les traits?

Exposés au rez-de-chaussée de la Maison pour la danse, les tableaux sont visibles de la rue du Roi, de jour comme de soir. Une occasion de sentir vibrer la danse en s’imprégnant de la créativité et de l’esprit de collaboration qui fourmillent dans ce lieu!

Réalisation : Phelipe Soldevila
Mise en lumière : Antoine Caron


La Bordée

315 rue Saint-Joseph Est – Voyez l’œuvre du coin du boulevard Charest Est et de la rue Dorchester

Foule – une murale citoyenne

La Bordée célèbre la résilience et la beauté humaine de la ville qu’elle habite avec Foule, une immense œuvre murale photographique extérieure signée par Atwood, duo d’artistes en résidence. Sur la façade arrière du théâtre – d’une superficie de près de 270 mètres carrés! -, découvrez 20 portraits géants de citoyen.ne.s du quartier, célébrant ainsi sa diversité. De nuit, une projection en videomapping illumine chaque visage et dévoile leurs enjeux intimes en leur accolant des citations tirées des pièces des saisons antérieures, montrant ainsi la part de théâtre vécue par ces actrices et acteurs du réel. Découvrez l’histoire de chaque citoyen.ne en consultant le site Internet du projet.

Réalisation : Atwood – Éric LeBlanc et Jean-François Bolduc
Production : La Bordée et Atwood
Conception vidéo : Emile Beauchemin

Pour plus d’information visitez le foule.labordee.ca.


Méduse 

Recto-Verso
591, rue Saint-Vallier Est

Les arts multi démystifiés

Recto-Verso vous invite à démystifier l’art multidisciplinaire en écoutant six capsules vidéos à l’aide de votre téléphone intelligent et des codes QR présents sur la banderole installée à l’entrée de Méduse.

L’art multidisciplinaire est un mutant dans le champ de la création artistique, parfois qualifié d’inclassable. Il s’approprie et déroute le potentiel de nombreuses pratiques artistiques, même les plus aventureuses de l’art contemporain : l’art audio, l’art électronique, l’art scénique, le cinéma, la nouvelle danse, la performance, le théâtre expérimental, la vidéo d’art, les arts visuels et médiatiques.

Réalisation et prise de son : Miriane Rouillard
Caméra et montage : Michaël Pineault et Mélanie Bédard
Infographie : Edouard Tremblay
Coordination du projet : Mélanie Bédard, Laurence P. Lafaille et Laurence Bégin
Producteur : Les Productions Recto-Verso

Pour plus d’information le site de Recto-Verso.


Le Diamant

966, rue Saint-Jean

Les Divinités spectaculaires – Oeuvre et balado

Visible de la rue des Glacis, à place D’Youville, la fresque Les Divinités spectaculaires de l’artiste Zïlon rend hommage à l’époque du Shoeclack Déchaîné, bar mythique précurseur de la vague punk et new wave dans les années 80 à Québec. Son vestibule se trouvait au même endroit que l’espace qui accueille aujourd’hui l’œuvre au Diamant. Même s’il est possible de l’admirer en tout temps, l’expérience du spectateur est bonifiée par un jeu de lumières activé à la tombée du jour et ce, jusqu’à minuit.  

Dans ce premier balado du Diamant, conçu pour être écouté tout en contemplant la fresque, découvrez des références historiques liées à une époque singulière qui a marqué bien des esprits et comment des artistes tels que Robert Lepage, Zïlon et Yves Jacques en ont été inspirés.

Réalisation, recherche et animation : Élise Rousseau 
Montage et mixage sonore : Marc-André Lebon
Enregistrement : Studio Bruit Blanc 
Invités : Robert Lepage, Zïlon et Yves Jacques 
Un remerciement spécial à Réjean Boudreau, fondateur du Shoeclack Déchaîné, pour les compléments d’informations.  

Pour plus d’information le site du Diamant.


Maison de la littérature

40, rue Saint-Stanislas

Beauté tu ne fermes jamais les yeux 

La Maison de la littérature égaye le Vieux-Québec pour la période des fêtes en illuminant sa vitrine donnant sur la rue Saint-Stanislas. L’illustrateur et auteur de bande dessinée Paul Bordeleau s’est inspiré d’un fragment littéraire d’Alexandre Dostie pour créer une illustration évoquant la douceur et la joie.

Le vers a été écrit pour l’installation Ceci n’est pas une pub présentée dans le cadre de la dernière édition du festival Québec en toutes lettres. À la fois apaisant et révélateur de trésors cachés en chacun de nous, ce vers illustré offre un joyau de plus dans le parcours proposé. Sillonnez le Vieux-Québec pour le découvrir.

Texte : Alexandre Dostie
Illustration : Paul Bordeleau

Pour plus d’information le site de la Maison de la littérature


Grand Théâtre de Québec

269, boulevard René-Lévesque Est

Une halte symphonique en famille

Sous le majestueux arbre illuminé du Grand Théâtre de Québec, prenez une pause avec l’Orchestre symphonique de Québec.

Jusqu’au 6 janvier, laissez-vous emporter par la magnifique histoire de Casse-Noisette, racontée par Widemir Normil. Avec Clara, Fritz et l’Oncle Drosselmeyer, envolez-vous vers le Royaume des délices et le Palais enchanté de Confiturembourg. Magie et féérie seront au rendez-vous! Dès le 7 janvier, place aux contes envoûtants des Mille et une nuits : Shéhérazade, de Rimski-Korsakov, une œuvre pour toute la famille. 

Réalisation : Orchestre symphonique de Québec et Grand Théâtre de Québec

Pour plus d’information, consultez les sites de l’Orchestre symphonique de Québec ou du Grand Théâtre de Québec.