Marquer la danse – 7e édition

La fin de semaine de réécriture de la 7e édition de Marquer la danse s’est tenue sur 2 jours les 17 et 18 mars 2018 dans le studio A de la Maison pour la danse de Québec.

Nous avons reçu 36 projets en provenance de 6 écoles (le Collège Jean-Eudes de Montréal, L’École de cirque de Québec, le Collège de Champigny à Québec, L’École de danse de Québec, L’École Monseigneur-Richard à Montréal, L’École Lucien-Pagé à Montréal).

Le jury, composé de Josiane Bernier, Amélie Gagnon, et Caroline Simonis, avait retenu 3 projets parmi les 36 reçus. Nous annoncions les finalistes ici.

Les protagonistes de la fin de semaine

C’est ainsi que Corinne Brousseau-Hardy (Collège de Champigny, Québec), Léa Richard-Cormier (L’École de danse de Québec) et Sallia Zang (Collège Jean-Eudes, Montréal) ont eu la chance de vivre une fin de semaine de réécriture avec des interprètes professionnels.

Marquer la danse C. Paré, V. Pitre, C. Brousseau-Hardy, L. Richard-Cormier, S. Zang, V. Nicolas-Provencher, É. Lambert, H. Rhéaume

Les 3 finalistes nous ont éblouis par la clarté de leur propos, par la maturité de leur esprit et par la vitalité leur souffle créatif. Leur complicité née en fin de semaine était tout aussi touchante.

Les 3 interprètes, Étienne Lambert, Vincent Nicolas-Provencher et Valérie Pitre, ont démontré une grande générosité avec les finalistes et un réel plaisir à mettre leurs compétences au service des projets.

 

Caroline Paré, l’idéatrice du projet, prodiguait de précieux conseils aux jeunes afin de les accompagner dans le développement et la structuration de leurs idées.

Caroline Paré - Marquer la danse Sallia Zang et Caroline Paré

Le mentor-chorégraphe, Harold Rhéaume, accompagnait les apprenties-chorégraphes dans leur cheminement, dans la prise de décisions pour les mener jusqu’à la présentation publique. On l’a aussi surpris derrière la console de son et de lumière. Un exercice d’une grande dextérité!

 

Tout au long de la fin de semaine de réécriture, les apprenties-chorégraphes ont expliqué leur projet et leurs volontés chorégraphiques aux danseurs. Elles ont appris à les diriger, à s’exprimer de manière efficiente pour que les gestes et le verbe nourrissent la danse qu’elles avaient imaginée.

Présentation publique des résultats de Marquer la danse

Le dimanche à 15h, nous avions le grand plaisir d’accueillir le public (environ 40 personnes) pour dévoiler le résultat des travaux de la fin de semaine. Une discussion des plus enrichissantes a suivi avec les jeunes chorégraphes et les interprètes, l’occasion d’expliquer la démarche du projet et la dynamique de travail de la fin de semaine. Bravo à tous!

 

Marquer la danse est un concours d’écriture chorégraphique coproduit par Le fils d’Adrien danse et la Maison pour la danse.


Catégories //