La Maison pour la danse a accueilli un tournage entre ses murs 

Mercredi 31 octobre dernier, une équipe de tournage a investi les locaux de la Maison pour la danse. Venus mettre à l’honneur les artistes issus de la diversité culturelle de Québec, ils ont choisi pour leur 4e court métrage la danseuse professionnelle Geneviève Duong.

Le point de départ de ce projet cinématographique est la rencontre de Francine Saillant et Fanny H-Levy. Issues d’univers différents, la première des sciences humaines et la seconde du milieu artistique, Francine et Fanny se retrouvent et convergent sur les questions liées à la diversité culturelle et artistique. De cette rencontre naît l’envie de mettre à l’honneur, des artistes immigrés, qui dans leurs pratiques artistiques, s’intègrent et interagissent avec la communauté qui les entoure.

À la croisée entre le film d’art et le mini-documentaire, ces courts métrages témoignent à travers quatre portraits d’artistes immigrés, l’influence de leurs origines et de leurs cultures dans leurs démarches artistiques.

Pour ce quatrième court métrage, c’est la danseuse-interprète et chorégraphe Geneviève Duong qui est mise en lumière. L’occasion pour cette dernière de mettre en image les premiers balbutiements de l’oeuvre artistique pluridisciplinaire sur laquelle elle travaille. 

Accompagnée du musicien Pascal Asselin alias Millimetrik, Geneviève Duong a profité de ce tournage pour faire interagir ensemble plusieurs artistes aux parcours atypiques et diversifiés. Ainsi, Karine Chiasson et Valérie Pitre deux danseuses professionnelles ont rencontré pour la première fois Chantal Bonneville et Line Beauregard, deux artistes membres de la troupe Gang de roue. Le tout, sous l’oeil de la caméra.

De cette première rencontre née sous le feu des projecteurs, résulte l’envie incontestable à Geneviève et Pascal de poursuivre leur lancée. Et pourquoi pas, déployer des activités et nouvelles œuvres artistiques que chapeautera leur compagnie pluridisciplinaire qu’ils viennent de co-fonder, Zia Lab Créatif, et dont le siège social est situé à la Maison pour la danse.

Ce projet cinématographique est financé par la ville (Collectivités accueillantes) et chapeauté par l’organisme le Quai à Québec. Il sera prochainement diffusé par la Fabrique Culturelle sous forme de websérie.


Catégories //